[Gamescom 2017] Preview : Deru

Schlicht Schlicht

Les jeux triples A c’est bien, les indies c’est cool aussi et parfois mieux. La Gamescom 2017 été pour moi l’occasion de flâner, chiner dans les petites allées de l’INDIE ARENA BOOTH 2017 pour y mettre mes mimimes sur les « petits jeux » de demain, et parfois papoter avec les développeurs.

 

Je vais m’intéresser ici donc à Deru (feu Schlicht pour ceux qui suivent la scène indé’) un puzzle game développé en Suisse, à Zürich plus précisément. En suisse nous n’avons pas d’équivalent à COCORICO pour être chauvin, déception.

Merci de votre collaboration

Dans ce jeu 100% coopératif, uniquement en local, l’objectif est simple : celui de rejoindre un endroit précis de la même couleur que sa bulle, en l’occurrence soit blanche, soit noire. Nous parcourrons donc des tableaux colorés, lesquels seront traversés par des faisceaux d’ombre et de lumière.
Seul indication : ne pas entrer en contact avec un laser de la même couleur que sa bubulle sinon c’est la mort.

Et c’est là que l’entente entre joueurs doit se faire : notre coéquipier fait donc office de « parapluie » en se mettant en contact avec un faisceau, ce qui bloquera ce dernier et nous permettra ainsi d’avancer, de continuer et de survivre. Trop aimable.
Tout le cœur du jeu, ici, est d’aider l’autre joueur en lui donnant accès à une partie du niveau précédemment inaccessible dû à la présence d’un laser de sa propre couleur. Autant dire que la communication est vivement recommandée. 

Un système de masse nous permet, nous et notre compère, d’échanger de la matière entre les deux balles monochromes. Ce qui permettra alors de se faufiler plus facilement ou de bloquer des lasers de plus grande taille que notre curseur de base.
Comme tout puzzle game gageons que la difficulté sera croissante et nous demandera une extrême bonne coordination avec l’autre joueur, déjà que sur place au niveau 6 ça commençait à galérer (#jeBalance) dès que les lasers commençaient à se croiser, ce qui demandera donc un excellent timing et un ami fiable.

Une soixantaine de niveaux seront disponibles ainsi qu’un mode arcade qui proposera d’enchaîner les levels le plus rapidement possible avec cette fois-ci plusieurs objectifs par tableaux, à prendre dans l’ordre que bon nous chantent.

Level design efficace, ambiance méditative, sound design et musique efficients voilà ce qui a retenu mon attention derrière les écrans du jeu de INK KIT Studios lors de cette cuvée 2017 de l’INDIE ARENA BOOTH.

Ca s’appelle Deru, ça sortira quand ça sortira selon le dev, c’est suisse, c’est joli, c’est un jeu de réflexion prévu sur PC, MAC, PS4 et Nitnendo Switch.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*